Frankoy D.A. | Claudine fait des chocolats
4066

Claudine fait des chocolats / Étude de cas

Claudine fait des chocolats

Point de départ : La cliente voulait lancer une entreprise de production de chocolat maison. Elle souhaitait mettre de l’avant une approche douce et personnelle à la fabrication et au commerce de ses produits.

Défis

Nom : Créer un nom fiable et professionnel tout en donnant l’impression que l’organisation derrière la production est détendue et généreuse ? Comment créer un nom qui représentera la qualité des produits en évitant la référence aux grandes productions industrielles ?

Image : Comment communiquer professionnalisme et artisanale, des qualités parfois contradictoires ? Comment aussi inspirer un goût délectable maison par l’image ?

Stratégie : Comment prévoir le développement à l’interne et l’expansion de sa mise en marché ? Comment éviter l’épuisement en travaillant seule ? Est-ce possible aussi d’offrir un service professionnel et fiable avec une petite production ?

Solutions

Nom : Le prénom de la propriétaire est allié à la vocation de l’entreprise. Cela personnalise l’approche et donne une saveur maison aux produits. Franc, direct et précis, le client est mis en confiance par ce nom simple et la relation accessible à un fabricant de produits de qualité. Le nom est si personnel qu’il laisse aussi la place à la principale intéressée de gérer la production à sa guise.

Image : Une image digne des grands chocolatiers est établie. Celle-ci met l’emphase sur la qualité des produits. Elle affiche aussi son approche artisanale et un service personnalisé. D’une conception raffinée, le nom des produits se retrouve équilibré.

Stratégie : Un système de gestion a été conçu pour permettre de se lancer en affaires par étapes progressives permettant d’augmenter graduellement la qualité et la quantité de la production à un rythme sensible. Le calcul des unités de production est devenu charnière dans l’identité de marque.